Great Master

Est-il excessif de croire que le judaïsme entretient avec les échecs une relation familière ? Impossible de l’affirmer avec certitude.
Quelques éléments, cependant, suscitent le questionnement.
Le jeu d’échec, à bien des égards, apparaît comme le miroir de l’univers, une réduction de l’infiniment grand, dont on cherche sans cesse le sens.Il est tentant de rapprocher ce jeu de la tradition juive dont il partage le sort dans l’esprit des chrétiens de l’Occident médiéval – une invention diabolique. L’intelligence y tient une place essentielle, et permet de rendre hommage à la beauté du monde. D’une manière plus nette, l’analyse des parties jouées provoque des discussions enflammées qui rappellent celles pratiquées dans les écoles talmudiques. Le jeu d’échec apparaît aussi comme un espace où repousser des limites, au risque du vertige, en sachant pertinemment qu’elles existent. Enfin, la nécessité de jouer encore une partie, n’est-elle pas une métaphore de l’attente, jamais encore satisfaite, de la venue du Messie ?
Il serait excessif d’aller plus loin et de considérer le jeu d’échec comme un prolongement profane de la spiritualité juive. Mais il est un phénomène indiscutable : la plupart des grands champions d’échecs sont juifs,et c’est évidemment en Union Soviétique que le phénomène apparaît le plus clairement.
Echecs T.J.

29 commentaires:

prof a dit…

Bonjour a tous les amoureux des Echecs!
je cherche des biographies en français de tous ces GM
Alors a vos claviers ....

mikhail a dit…

il ne faut pas oublier le grand champion lituanien Simon Alapin

prof a dit…

un super site sur les Echecs phildornbusch

Philippe a dit…

Merci pour le compliment

Chalom à tous

Philippe Dornbusch
webmaster du site Chess & Strategy
http://phildornbusch.blogspot.com/

marcel a dit…

dimanche 30 septembre 2007 a Mexico
le GM Boris Gelfand a termine deuxieme au championnat du monde
Il vit a Rishon Lezion en Israel
Il detrone son compatiote Emil Sutovsky champion d Europe en 2001

Anonyme a dit…

Marsel Efroimaski, a 12 ans, de Kfar Saba, a l'honneur d'Israël et la surprise elle-même plus que quiconque en devenant le nouveau champion du monde d'échecs pour les jeunes filles, âgées de 12 ans et moins. Efroimaski entered the tournament ranking tenth in her class. Efroimaski entré dans le classement de tournoi dixième dans sa classe. In an amazing series of wins, she was still undefeated in the first nine rounds of 11 and secured her championship in the eighth round of the competition. Dans une étonnante série de victoires, elle était encore invaincus au cours des neuf premiers tours de 11 et garanti son championnat à la huitième ronde de la compétition. Yigal Lotan, director of the Israel Chess Federation, commended Efroimaski’s victory and said he hoped it would draw additional young people into chess workshops organized by the Israel Chess Federation, one of which Efroimaski participated in. (Sources: J.Post/IHC) Yigal Lotan, directeur de l'Israël Chess Federation, Efroimaski félicité de la victoire et dit qu'il espère qu'il tirerait d'autres jeunes dans des ateliers d'échecs organisé par la Fédération d'échecs Israël, dont l'une Efroimaski participé po (Sources: J.Post / IHC )

infoisrael

Giovanni a dit…

Oui, en effet il serait excessif, et je dirais même un peu abusif, de dire que le jeu d'Echecs est comme un prolongement profane de la spiritualité juive. Ce serait un peu ignorer l'origine de ce jeu ou jeter à la corbeille les génies d'Echecs que furent non-juifs. Qui sont-ils? Comment les dénicher? Ce serait un travail de longue halène et certainement non-exhaustif. Il faudrait piocher un peu partout dans les dictionnaires universels Britannica ou autre, ou se plonger dans les Biographies des joueurs ou dans des livres consacrés à l'Histoire des Echecs. En feuilletant quelques livres on aperçoit tout de suite des noms de joueurs célèbres tels que Philidor, La Bourdonnais, Saint-Amant, Mir Malik Sultan Khan, Lucena. Greco, Ponziani,Stamma,pour ne citer que quelques uns, tous non-juifs. Par contre il est plus facile de voir les grands joueurs arabes (non-juifs) que furent nombreux à participer au Festival arabe des Echecs de décembre 2009.

prof a dit…

Vous avez raison bien sur Giovanni!
mon blog etant axe simplement sur les grands joueurs Juifs
mais il n y a pas que les Juifs heureusement!
Gloire a tous ces grands joueurs
Giovanni si vous connaissez des noms illustres n hesitez pas a les mettre!
ce blog est ouvert a tous!
a bientot

giovanni a dit…

A Prof
Cher Monsieur,

J'ai bien reçu votre message, qui m'a fait beaucoup de plaisir
Ma passion, comme vous l'avez certainement compris c'est les Echecs
J'ai appris à jouer à l'âge de 10 ans et participé à mon âge jeune, adulte et troisième âge à pas mal de tournois au Maroc et en Suisse.

Mon amour pour ce noble et royal jeu m'a poussé à écrire, entre deux temps de loisirs, des Biographies, en une ou deux pages A4, de joueurs célèbres, avec l'énoncé de

A) comme... Alekhine
B) comme... Botvinnik
Etc.
J'en suis à la lettre K, comme Karpov

Et j'espère, le temps aidant, arriver à la lettre Z

Je reste à votre disposition pour un contact étroit afin d'un échange d'idées qui nous serait profitable.

Salutations de Giovanni
DIM 28 fév. 2010 21h30

prof a dit…

Cher Giovanni

Pourquoi donc ne pas editer les bio de ces grands joueurs!

et en attendant pourquoi ne pas mettre qq lignes de ces biographies ici meme de tous ces grands joueurs!

mettez vos biographies en commentaire
cela plaira surement aux lecteurs!
sous votre nom bien sur

j ai mis dans mon blog les biographies de qq tres grand joueurs au lien Champions
vous pouvez si vous le souhaitez completer ces biographies!

ce blog est a vous!
rajouter dons des infos a la gloire de tous les grands joueurs d echecs

amicalement
marcel

giovanni a dit…

A: comme
Alhekine Alexandre (extrait)

Le saviez-vous?
Alekhine perdit son titre en 1935 face à Max Euwe. Le lui reprit en 1937, et le garda jusqu'à sa mort, survenue en 1946 à Lisbonne.

Tartakower sut, mieux que quiconque, exprimer le génie d'Alekhine en écrivant:

"Le jeu d'Alekhine est lumineux comme le soleil. Plus que tout autre maître, cet éternel adepte de Sturm und Drang représente la force du XXe siècle échiquéen; on doit signaler comme caractéristique de son style, cette imagination inépuisable, qui lui permet de maintenir toutes ses parties à une tension constante de 1 000 volts".

Giovanni

prof a dit…

merci Giovanni!

nous attendons tous impatiemment la lettre B!

a bientot

giovanni a dit…

B, comme

Botvinnik Mikhaïl (1911-1995) (extrait)

Le saviez-vous?
- Sixième et triple champion du monde 1948-1957, 1958-1960, 1961-1963, après Steinitz, Lasker, Capablanca, Alekhine, Euwe et encore Alekhine.
- Grand Maître International reconnu officiellement par la F.I.D.E dès la création du titre en 1950.
- Problémiste et Juge International (1956) pour la composition échiquéenne.

Le règne de Botvinnik avait duré 15 ans avec deux intermèdes vides, 1957 et 1960, dont les artisans furent respectivement Smyslov et Tal.
Botvinnik fut un joueur essentiellement scientifique. Son style de jeu est un cocktail de précision, ténacité et patience. En cela il est très proche du "concept Capablanca".
Sérieux et austère, il étudiait méthodiquement, en autocritique, les différentes phases du jeu (ouverture, milieu de partie, finale...) non pas avec le propos de trouver le "coup" idéal, mais plutôt le "plan" en grand stratège qu'il était. Il répudiait en principe la combinaison, source de problèmes parfois insurmontables, lui préférant des coups "simples et précis" pour consolider constamment sa position, guettant la faille, la faiblesse dans la structure adverse.

Botvinnik collabora de très près à l'"ordinateur joueur d'échecs". On lui doit l'ouvrage "Computers, Chess and Long Range Planning".
Il nous légua sa contre-attaque dans la défense slave (1. d4 d5; 2. c4 c6; 3. Cc3 e6; 4. Cf3 Cf6; 5. Fg5 dxc4; 6. e4 b5)

Voici un bijou du sens tactique, dont il excellait, dans une finale de Fous de couleurs contraires, jouée contre Kotov (champion d'URSS 1948 et vainqueur de l'interzonal de Stockholm 1952 devant Petrossian):

Kotov- Botvinnik (1955) (Trait aux N.)

(Format PGN)

[Event "?"]
[Site "?"]
[Date "1955"]
[Round "?"]
[White "Kotov"]
[Black "Botvinnik"]
[Result "0-1"]
[SetUp "1"]
[FEN "8/8/4b1p1/2Bp3p/5P1P/1pK1Pk2/8/8 b - - 0 1"]

1... g5 !! 2. fxg5 {Comme dans un problème d'échecs, les N. provoquent une
"interception" à l'égard du FB l'empêchant de protéger par Fe7 le pion h4} (2.
hxg5 h4 3. Bd6 h3 4. f5 Bxf5 5. Kxb3 Kxe3 {les N. gagnent.}) 2... d4+! 3. exd4
(3. Bxd4 Kg3 4. g6 Kxh4 5. Kd2 Kh3 6. Bf6 h4 7. Ke2 Kg2 {les N. gagnent}; 3.
Kxd4 ? b2) 3... Kg3 4. Ba3 Kxh4 5. Kd3 Kxg5 6. Ke4 h4 7. Kf3 (7. d5 Bxd5+
{les N. gagnent}) 7... Bd5+ {les N. gagnent}

Giovanni (écrit le 18.09.2001)
---
Ouvrages consultés:
- Le guide des Echecs - Ed. Laffont
- Jeu d'Echecs et sciences humaines - Ed. Payot
---

giovanni a dit…

Pas de vos nouvelles depuis mon dernier envoi du 14 mars B, comme Botvinnik
salutations - Giovanni

prof a dit…

Bonjour Giovanni!

j espere que vous avez prepare la lettre C !
a bientot et merci

giovanni a dit…

Cher prof

Merci de m'avoir répondu
L'extrait C, comme Capablanca suivra sous peu

Il m'est agréable de partager un peu ma passion pour les Echecs
Si quelqu'un aimerait poser des questions pour en savoir plus sur ce que je publie ou sur toute autre chose je me ferais un plaisir de le contenter dans la mesure de mes possibilités.

A bientôt

Giovanni

prof a dit…

Giovanni!

ne crois tu pas qu avec les progres de l informatique le jeu d echec n est plus ce qu il etait?
il ne passionne plus autant les foules et en plus l ordinateur a battu le dernier champion du monde!
alors quoi l esprit humain sera t il depasse!
pour le coup echec et mat!

giovanni a dit…

Cher prof

Oui, tu as en partie raison, car c'est l'indifférence et la facilité qui priment partout. Et c'est dommage!

Non, je ne crois pas du tout qu'avec les progrès de l'informatique, le jeu d'Echecs n'est plus ce qu'il était. Bien au contraire. Je m'explique : la machine est bête; elle ne donne que ce qu'on lui a mis dans le crâne, pas plus. Si la machine arrive à battre le joueur, c'est parce que l'homme l'a voulu ainsi. Il l'a bourrée tellement de données (par le savoir d'un nombre incalculable de très grands champions) A noter en passant qu'on a écrit sur les Echecs plus que sur tout autre thème dans le monde. Imaginons donc ce que l'homme peut encore mettre dans la machine. Il a créé la machine, la super machine même qui bat tout le monde, c'est vrai. Mais il a aussi dominé la machine en créant d'autres machines à petite portée, limitée intellectuellement pour des joueurs débutants ou faibles. L'homme, il y trouve son compte et sa progression inéluctable grâce à lui-même. Il se remodèle constamment visant à l'éminence intellectuelle qu'il ira ensuite retransmettre à la machine. Comme un engrenage sans fin.

Le joueur d'échecs se doit d'ignorer la machine et penser que le joueur humain contre qui il joue, lui apportera plus bonheur qu'aucune machine d'Echecs, puissante oui, mais privée de
sentiments.

C'est donc contre la nonchalance et le manque d'intérêts devenus universels que nous devons nous battre, pour un monde meilleur dans tous les domaines y compris dans les Echecs.


Salutations - Giovanni

prof a dit…

Giovanni!

merci pour ta reponse qui me satisfait a moitie!

mais pour en venir a toi dis nous si tu joues en amateur ou professionnel
Tu m as dit que tu faisais des tournois !
comment tu te prepares?
en d autres termes pourquoi cette passion des Echecs!
a bientot
Marcel

marcel a dit…

Giovanni!
merci pour ton message sur le livre d or!
mais nous attendons tous la suite des bio!

giovanni a dit…

Cher Marcel
Je suis surchargé de travail en ce moment, mais je pense arriver bientôt à préparer la suite des bio, soit par extraits intéressants à connaitre des dites ou par l'envoi intégral des bios condensées sur une ou deux pages A4

bonnes salutations de Giovanni

prof a dit…

TEL AVIV

2010 - Un grand maître israélien a battu vendredi le record du monde des parties simultanées aux échecs, détenu jusqu'ici par un Iranien.

Alik Gershon, qui a 30 ans, a eu raison de 454 des 523 adversaires qu'il a affrontés pendant 20 heures d'affilée sur la place Yitzhak Rabin à Tel Aviv.
Son taux de réussite de 86% lui permet d'être homologué par le livre Guinness comme le nouveau détenteur du record du monde des parties simultanées, propriété jusque-là de l'Iranien Morteza Mahjoob (397 victoires sur 500, soit un taux de 79%).
"J'espère que toutes nos guerres se passeront sur l'échiquier", a déclaré Gershon, par allusion à l'hostilité entre Israël et la République islamique.

giovanni a dit…

C: comme
Capablanca José Raul (1888-1942)

J. R. Capablanca, joueur cubain, champion du monde de 1921 à 1927, aux dépens du grand Lasker Emmanuel qu'il battit par +4=10 sans perdre une seule partie, fut l'un des plus grands joueurs d'Echecs de tous les temps. Enfant prodige, il se permit dès l'âge de 4 ans de côtoyer les plus forts joueurs de l'époque. Mais sa véritable entrée sur scène fut lorsque à 12 ans il réussit à battre dans un match retentissant le champion de Cuba, Juan Corzo, par le résultat de +4-2=6.


Le saviez-vous?

En 1908-1909, devenu joueur professionnel, il s'engagea, sous l'égide de la revue "American Chess Bulletin", dans une grande tournée aux Etats-Unis jouant la bagatelle de 734 parties avec le résultat stupéfiant de +703=19-12, ce qui équivaut à 97% de la totalité des points possibles.
"The perfection in chess" titraient les journaux, en plus de l'appeler "Chess Machine".

Son style de jeu exprime la simplicité et le naturel par des coups "évidents" en apparence, mais qui cachent cependant une formidable stratégie.

"Mon système personnel de jeu est fondamentalement simple. Je joue toujours avec prudence et ne cherche pas de risques. Je pense que l’audace est en contradiction directe avec le principe original des échecs, lequel n’est pas un jeu de chances, mais de capacité." (R. Capablanca)


Giovanni (écrit le 23 mars 1997)

Ouvrages consultés:
- Le guide des Echecs - Ed. Laffont
- Jeu d'Echecs et sciences humaines - Ed. Payot
- Chess Fundamentals - Bell & Hyman Ltd, London

marcel a dit…

Giovanni!

merci de continuer a nous faire decouvrir tous ces grands joueurs!
Quelle merveilleuse passion!

tu devrais ecrire une bio non?!
A bientot donc pour un autre grand joueur!

giovanni a dit…

Cher Marcel

Je te remercie vivement pour ton accueil.

La suite D: comme ... suivra bientôt

à prof :

QUEL SITE MERVEILLEUX que celui-ci!

marcel a dit…

Mais c est toi Giovanni qu il faut remercier!

merci de partager ta passion sur cette modeste page!
Au fait pourquoi ne pas donner des conseils a nos joueurs debutants?
En attendant bien sur la prochaine Bio!
marcel ( = prof ! )

giovanni a dit…

(Extrait de Mon Journal - 2006)

Cher joueur néophyte,

SUIVEZ le guide (humble et modeste)

Chapitre I,
LA PREPARATION A UN TOURNOI

Voici quelques réflexions concernant la préparation à un tournoi d'échecs:

Avoir d'abord lu et relu maintes fois un ensemble de parties d'un joueur de taille, au choix.

Voici une liste non exhaustive de grands joueurs :

- Philidor (un des premiers grands champions, sous Louis XV déjà), La Bourdonnais, Saint-Amant,
- Staunton (qui fut le créateur des pièces d'échecs actuelles, model Staunton)
- Anderssen, à qui l'on doit deux bijoux de parties, l'"Immortelle" et la "Toujours jeune".

- L'étoile filante nommée Morphy.

- Lasker, Steinitz, Janowsky (le plus grand joueur d'attaque de tous les temps).

- Capablanca (l'"Invincible" ou le "Chess Machine". Capablanca jouait les parties avec une facilité déconcertante. Ses coups parlaient de façon très naturelle le langage Echecs.
Pour lui, les Echecs n'avaient pas de secrets et pour rendre la tâche difficile il
proposait de jouer sur un échiquier double, de 16x16 cases = 256 )

Il battit Marshall dans le célèbre gambit Marshall qu'il réfuta victorieusement après 52 minutes de réflexion.

- Alekhine, (l'Imagination au pouvoir),
- Kérès, (le gentleman des Echecs) l'homme qui fut le seul joueur de l'histoire à afficher le plus haut pourcentage de parties gagnées.

- Botvinnik, (le père de l'hégémonie soviétique aux Echecs).

- Smyslov, (l'émule de Capablanca), Tal (le magicien),
- Petrossian (le Tigre de Baku, toujours à l'affût, prêt à bondir. Jamais pressé de gagner).
- Kortchnoï, ( 7 fois candidat au championnat du monde. Le grand rival de Karpov).
- Spassky (le grand rival de Fischer)

- Fischer, (the King, le Génie).
Il mit un point final à l'hégémonie russe. Il fit valoriser par ses fermes exigences le jeu et les joueurs, en les portant au summum de la considération sociale avec le respect et la rémunération honorable.

- Karpov (le produit "made in Soviet Union")

- Kasparov (la nouvelle vague soviétique).

L'inamovible champion du monde en pts ELO affichant un Elo 2812 en janvier 2006.
En 1999 il atteignit l'Elo 2852, le plus haut sommet de tous les temps. Toujours en tête du classement mondial FIDE, malgré Topalov Elo 2801 champion du monde actuel. Il gagna Linares 8 fois en 12 participations.)


Parmi les jeunes loups de la nouvelle génération, je cite les 8 joueurs, parmi les plus forts en 2006, participant au XXIII Tournoi de Linares 2006 Catégorie XX :
Aronian 2752, Bacrot 2717, Ivantchuk 2729, Leko 2740, Radjabov 2700, Svidler
2765, Topalov 2801 (actuel champion du monde), Vallejo 2650

AJOUT du 26 juillet 2011
Voici actuellement le top 8 FIDE 2011

No1 : TOPALOV Veselin (BUL) ELO 2796
No2 : ANAND Viswanathan (IND) ELO 2791
No3 : IVANCHUK Vassily (UKR) ELO 2779
No4 : CARLSEN Magnus (NOR) ELO 2776
No5 : MOROZEVICH Alexander(RUS) ELO 2771
No6 : RADJABOV Teimour (AZE) ELO 2761
No7 : JAKOVENKO Dmitry (RUS) ELO 2760
No8 : KRAMNIK Vladimir (RUS) ELO 2759


(à suivre) - Giovanni

giovanni a dit…

cher prof,
me revoici chez vous après deux ans d'absence.
Mon dernier contact avec notre blog fut en mars 2010.
Bientôt , comme promis, je vous enverrai une autre Biographie d'un grand joueur, en complément, j'espère, de celle publiées par vos soins.
Amicalement Giovanni

Anonyme a dit…

Bonjour , un simple commentaire , il ne faut pas oublier que la pédagogie que ces grands maitres ont recu , est essentielle et passe en premier plan avant les performances.L'élève ne dépasse pas le maitre.

Il est a noté également que dans les pays slaves, la transmission des savoirs et pas que dans le savoir est trés importante , aussi bien chez les juifs que chez les ukrainiens slaves.

Une belle phrase de morale , que j'ai entendu d'un maitre ukrainien , "si une personne vous dévalorise en jouant (a ce jeu par exemple), ou plus communément dans une discussion , alors c'est qu'elle joue trés mal.

Pour ma part je trouve que Gelfand qui réalise encore de trés belles performences est un exemple convaincant .

Boris Lecene